Compte rendu / Reunion des usagers

 

Compte rendu de la réunion des usagers du 16 novembre 2018

Objet : Réunion SV organisée par le PSNA

Représentants SASU : MM SIMON FX, PERANO, COUSSEAU et VILLA (AFIS)

Présents : Membres des Ailes Nancéiennes, Membres du CRV, Société Miniplane, MBH (SAMU54) et pilotes privés

Préambule : 35 personnes ont répondu à notre invitation diffusée par courrier lors de la facturation du troisième trimestre, via le site internet de l’aéroport et par affichage dans l’aérogare.

Ordre du jour :

 

 1- Utilisation STAP/PCL

M COUSSEAU rappelle les différents paramètres à disposition des usagers tant sur le volet PCL que celui du STAP et les modalités d’exploitation du PCL.

M COUSSEAU insiste sur l’utilité de déclencher le STAP lorsque le service AFIS est inactif, permettant également de déceler une panne radio de l’aéronef ou d’en vérifier le volume.

 

2- Règles d’intégration en auto-information.

Les intégrations IFR et VFR sont successives abordées en insistant bien sur les points de report obligatoires et sur la nécessité faite aux IFR de procéder par une MVL dont l’altitude varie selon les conditions météorologiques. Un rappel de la notion de « début de vent arrière » est également fait. Certains usagers demandent la position exacte du début de « Vent Arrière ». M SIMON explique que les circuits publiés sur les cartes VAC n’étant pas fermés (seules les amorces sont notifiées) il incombe aux commandants de bord de s’intégrer avant le travers du seuil de manière à ne pas interférer avec les aéronefs évoluant déjà dans le circuit de piste.

 

3- CR usagers

Le PSNA a obligation de notifier tout événement aux services de la DSAC ; il en est de même pour les usagers de la plateforme au travers de CRESAC (pour l’aviation commerciale) et de CRESAG (pour l’aviation générale).

Certains usagers se posent la question sur le caractère délétère de telle notification. M SIMON rappelle le caractère « anonyme » de cette procédure, l’identité des intervenants n’étant pas notifiée, seule l’immatriculation et l’appartenance (aéroclub…) sont renseignées.

M COUSSEAU rapporte un évènement récent pour expliquer que cette notification peut apporter des changements conséquents dans le cadre de la sécurité des vols. (abandon de la gonio nous permettant de « lever le doute » pourrait être palier par la mise en place de l’imagerie radar)

 

4- Turbulences de sillage

Après avoir rappelé les règles générales, M COUSSEAU aborde la particularité des hélicoptères. Il rappelle que dans ce cadre-là, il n’est pas fait référence à des textes réglementaires mais à des préconisations issues du BEA. Cette question se justifie par la présence de plus en plus conséquentes d’hélicoptères sur le site (EC135, R66, R44, Ecureuil.)

M, SIMON informe les usagers qu’il existe des vidéos sur ce thème et que les images diffusées font prendre conscience de cette problématique. Il rappelle que la responsabilité de l’agent AFIS est d’informer le pilote de ces turbulences mais que la séparation incombe au commandant de bord

 

5- Le service Avitaillement

M FOYART présente le service avitaillement au travers des procédures de purges, de dépotage (obligation de décantation) et des consignes de sécurité lors des opérations.

 

6- Echanges Usagers ó AFIS

  • Circuit sol hélicoptères : M SIMON confirma que les hélicoptères doivent circuler suivant les voies de circulations. Une tolérance est concédée au SAMU dans le cadre de ses missions.
  • Balayage piste : M PERANO confirme qu’à minima, la piste est balayée une fois par an (2018 : 2 fois)

 

19h30 clôture de la réunion. Merci aux participants et aux intervenants